Chantiers 2013

 Suivre ce lien pour les   chantiers 2012   


Dernier chantier de l'année, Novembre:

Le temps est très beau en ce début de Novembre et le soleil joue avec les couleurs sur le Castellas:

Castellas en automne

Mais la troupe reste réduite:

Repas

Le travail sur la citerne sera délaissé provisoirement au profit d'un débroussaillage bien nécessaire, à ce travail la petite équipe se révèle particulièrement efficace:

Anne & Jean-MarcIncineration

Ce travail, concentré sur la plateforme d'accès au Castellas, doit permettre une meilleure visibilité sur le site. Il permet de découvrir de nouveaux lieux, comment en effet imaginer que ce fourré:

Fourré

cache en fait une petite terrasse blottie sous le rocher qui porte le Castellas:

Terrasse cachéeTerrasse cachée

Anne et Fred ont débarassé la falaise qui surplombe la plateforme d'entrée ce qui met bien en valeur les falaises et les murs qui les coiffent:

Anne & FredMurailles

On remarque bien maintenant une tranchée de protection en avant des murailles:

Tranchée

La vue est maintenant exceptionnelle sur ce front exposé face au village:

Front d'entréeVue du Haut

Mais la muraille en pierre sèche située sous la tour n'a pas été oubliée, ce sont Cécile et Claude qui ont poursuivi le travail:

Mur en pierres sèchesCécile & Claude

Mais le soleil se couche nous révèlant au loin, illuminés, quelques sommets Alpins:

panorama vers les Alpes

Il est temps de quitter le Castellas et de jeter un dernier regard sur les dégagements réalisés:

Falaise de l'entréeL'entrée

La poursuite des travaux se fera maintenant en 2014


 

En Octobre c'est la rentrée:

L'interruption estivale a été plus importante que prévu car ce début de saison 2013/2014 est riche en évènements: Journées du Patrimoine, CA divers et Journées de l'Histoire Locale. Le mois de Septembre a donc été trop court pour que l'on puisse programmer une journée de chantier; ils ne seront donc que deux avant la fin de l'année, celui-ci et celui de Novembre.

Si le temps était frisquet lors du dernier chantier en Mai, c'est à l'occasion du premier jour de froidure depuis bien longtemps que nous arrivons ce matin au Castellas:

Castellas en automne

Une brûme nous cache l'horizon mais le soleil est resplendissant et Allègre jaillit là bas dans la lumière:

Panorama nord-estAllègre

Le Ventoux nage au dessus de fumées que le froid semble avoir figées:

Ventoux

Lionel et Robert sont déjà à pied d'œuvre et poursuivent la réalisation d'un mur de soutien en aval de la tour:

Lionel & RobertLionel & Robert

A peine arrivés sur le site, Anne, Fred et Xavier se penchent sur la prise de cotes de la pierre du trou d'homme de la citerne afin de pouvoir tailler la partie manquante:

Prise de cotesPrise de cotes

Anne va ensuite aider Bérénice et Jean-Marc qui se chargent de restaurer un autre mur en pierres sèches:

les bâtisseursun beau mur

La matinée s'écoule rapidement et c'est bientôt l'heure de se retrouver autoure de la table:

Repas

Au niveau de la citerne le travail se poursuit par le curetage des zones fragiles du crépi étanche:

Curetage du crépiCuretage du crépi

Suivi d'un rebouchage avant application d'une couche généralisée de crépi neuf:

rebouchagerebouchage

Ensuite le ceintre qui aservi à reconstruire la voute est déposé pour accéder à l'autre moitié des parois, celà nous permet de vérifier la bonne réalisation de la réparation:

Dépose du ceintreréparation de la voute

Un grillon qui avait élu domicile dans la citerne semble très agacé par ce remu-ménage:

grillon

A l'extérieur, l'équipe de Jean-Marc, rejointe par Marcelle, a bien œuvré, une porte d'accès a été créée:

les bâtisseursPierres sèches

Mais la palme revient à nos deux compères Lionel et Robert qui, leur mur devant soutenir le terrain, disposent de pierres bien taillées qui donnent une belle apparence de solidité à leur réalisation:

Lionel & Robertbelle ouvrage

Heureusement que l'on remue de la pierre car nous avons beaucoup de mal à supporter la froidure soudaine, nous en avions perdu l'habitude:

les bâtisseurs

Fred est venu nous rejoindre pour jouer de la pioche en relai avec Anne, mais on sent que le reste de l'équipe commence à marquer le pas:

un ouvrier, trois chefsle jeu de la pioche

Je crois qu'il est temps de ranger les outils et de se dire qu'il faut bien en laisser un peu pour le mois prochain !:

on range !

 


Et voilà le joli mois de Mai (frisquet):

Le soleil est bien là et illumine une végétation toute neuve:

Castellas en Mai

Le printemps a apporté son lot de fleurs en tout genre:

FleursFleurs

Mais la froidure n'a pas renoncé, 7 degrés seulement ce matin et d'ailleurs la neige s'est encore une fois invitée sur les hauteurs Cévenoles:

Neiges Cévenoles

L'équipe est peu nombreuse aujourd'hui mais n'en sera pas moins efficace, tandis que les filles aidées par Olivier se chargent de nettoyer le site en vue des manifestations des 15 et 22 Juin :

AnneKinouOlivier

Les garçons transfèrent les matériaux, sable et chaux, pour la réalisation de la voûte de la citerne:

ClaudeFred et Olivier

Une fois le transfert réalisé, tandis que Fred et Laurent gâchent le mortier, Claude entreprend de terminer son escalier:

Laurent et FredClaude et son escalier

On peut maintenant poser les premières pierres de la voûte:

Premières pierresPremières pierres

Le travail avance vite, l'ancienne déchirure est bientôt colmatée:

La voûte

Tandis que Bernard range le bois abattu en Février:

Bernard bûcheron

Anne joue frénétiquement du taille-haies:

Anne paysagisteAnne paysagiste

Prenant quelques fois bien des risques:

mai-13-18.jpg

Encore quelques rangées de pierres:

La voûte presque terminée

La sécheresse n'étant pas encore d'actualité, Kinou peut brûler les branchages sans risque:

Kinou

Claude peaufine son escalier qui est digne de Versailles:

Claude peaufineVersailles sur Bouquet

Pendant que Fred installe les ultimes pierres et pose les dernières truelles de mortier:

La déchirure est combléeDernières truelles de mortier

Il ne restera plus qu'a réaliser un beau revêtement et un impluvium quand tout sera bien sec. Ce sera pour le second semestre, pour le moment il est temps de nettoyer le matériel:

Nettoyage des outils

Car si le ciel semble bien dégagé côté vallée du Rhône, de méchantes giboulées viennent régulièrement du nord pour nous arroser:

Vallée du RhôneVallée de la Cèze

Il ne manque plus qu'à souhaiter que le beau temps finisse par s'installer pour que les fêtes annoncées pour Juin puissent se dérouler dans de bonnes conditions. Pour la poursuite des travaux il faudra maintenant attendre Septembre, les dates seront publiées sur le site en temps voulu.


En Avril ne te découvres pas d'un fil ! (on ne peut pas mieux dire):

Nous ne sommes vraiment pas gâtés pour nos chantiers depuis la rentrée de septembre 2012, c'est grand froid ou pluie et la traditionnelle photo depuis la dernière boucle du chemin confirme que la journée s'annonce humide :

Ciel menaçant sur le Castellas

Qu'à celà ne tienne, un petit groupe d'irréductible est bien là, Claude a entrepris d'aménager un escalier dans l'ébouli qui mène à la citerne :

Réalisation d'un escalier

Tandis que Jean-Marc, Antoine et Fred s'attaquent à la reconstruction de la partie effondrée de la citerne :

Approche des pierres

Il faut d'abord édifier le mur du fond et poser les planches du coffrage :

Les premières pierresUn joyeux maçon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le coffrage est terminé et le mur se complète doucement :

Le coffrage en place

Pendant ce temps les filles se chargent de faire brûler les bois coupés lors de la dernière intervention, vu le ciel qui se charge de plus en plus il n'y aura pas de risque d'incendie :

Panorama vers Allègre

Claude termine à peine son escalier que des gouttes commencent à tomber en raffales :

L'escalier de Claude

Côté citerne nous avons terminé la brouettée de mortier en posant les deux premiers rangs de la voûte :

Début de la voûte

Et c'est à l'intérieur de la tour, bien à l'abri, que nous prendrons notre collation :

Repas dans la tourRepas dans la tour

Après le repas nous ne reprendrons pas les travaux. Toutefois Antoine, Emmelian , Anne et Fred déciderons tout de même d'affronter les éléments pour vérifier la faisabilité d'une procession entre la Castellas et Allègre :

Des Stroumpfs courageux

Espérons que le mois de Mai soit plus clément !

 


 

Février, première journée chantier de l'année 2013:

C'est un soleil resplendissant mais trompeur qui baigne le Castellas ce matin, en effet le thermomètre affiche -3 °C et le mistral souffle en rafales :

fev-13-01.jpg

Cela n'a pourtant pas découragé nos bénévoles, Gérard Naud et Magalie du château de Montalet sont même venus nous prêter main forte :

fev-13-02.jpg

Après avoir avalé un petit café bien chaud pour se donner du courage, il est temps de transporter le matériel et le bois qui va servir à réaliser le coffrage de la citerne :

fev-13-03.jpgfev-13-04.jpg

Il est temps aussi de brûler les branchages et broussailles que nous avions coupé en Novembre dernier:

fev-13-05.jpgfev-13-08.jpg

Histoire de rester un peu à l'abri du vent, un nouveau chantier est ouvert pour réaliser une muraille afin de stabiliser le pierrier au nord-ouest de la tour et dégager ainsi un espace pour organiser la prochaine soirée solstice dans de bonnes conditions :

fev-13-09.jpg

Le matériel est à pieds d'œuvre près de la citerne, on peut commencer la découpe des planches et chevrons :

fev-13-06.jpgfev-13-07.jpg

Pendant que Robert et Gérard effectuent quelques ultimes contrôles dans la citerne :

fev-13-10.jpg

Après s'être déplacé vers un emplacement plus vaste et surtout plus abrité, l'ébauche du premier cintre ne tarde pas à se construire :

fev-13-11.jpgfev-13-12.jpg

On s'active sérieusement aussi du côté du pierrier :

fev-13-15.jpgfev-13-13.jpg

Hervé, Jean-marc et Bernard ont déjà tout brûlé, cela nous fera un bon tas de cendres pour cuire les pommes de terre :

fev-13-14.jpg

Du côté de nos charpentiers, on ne chôme pas non plus et l'on fait chauffer la scie :

fev-13-17.jpgfev-13-16.jpg

Tandis que Robert a entrepris de sélectionner des pierres en vue de la reconstitution du mur latéral de la citerne :

fev-13-22.jpgfev-13-18.jpg

Claude et Lionel préparent la base du futur muret sous l'œil critique de Maryse :

fev-13-19.jpg

Tandis que Anne est déjà en train de nous préparer les grillades :

fev-13-20.jpg

Le premier cintre est en cours de clouage, la tronçonneuse remplace avantageusement la scie à main :

fev-13-21.jpgfev-13-23.jpg

Il ne faut pas croire que tout ça est réalisé au hasard, le plan existe !

fev-13-24.jpg

Il est temps de se réunir autour de la table car les grillades sont prêtes :

fev-13-25.jpgfev-13-26.jpgfev-13-27.jpgfev-13-28.jpg

Maryse nous prépare un dessert original et délicieux :

fev-13-29.jpg

Le repas à peine terminé, les chantiers reprennent de plus belle :

fev-13-30.jpg

Hervé disperse le feu par mesure de sécurité :

fev-13-31.jpg

Tandis que Gérard et Xavier terminent le découpage de l'arrondi du premier cintre, un dernier renfort:

fev-13-32.jpgfev-13-33.jpg

Et l'on peut l'amener à pied d'œuvre :

fev-13-34.jpg

Pour enfin l'introduire dans la citerne :

fev-13-35.jpgfev-13-36.jpg

Dans la citerne le gel fait éclater l'enduit restant et crée des sculptures étranges :

fev-13-38.jpgfev-13-37.jpg

Première présentation du cintre et petits ajustements dimensionnels :

fev-13-39.jpgfev-13-40.jpg

Avant sa fixation définitive :

fev-13-41.jpg

À proximité Gérard et Xavier terminent la découpe du second cintre et l'amènent à la citerne :

fev-13-42.jpgfev-13-43.jpg

Au fond Jean-marc et Jacques préparent l'assise des pieds du nouveau cintre :

fev-13-44.jpg

Revenons un peu au pierrier où le mur avance bien :

fev-13-45.jpgfev-13-46.jpgfev-13-47.jpg

C'est fait, le second cintre a pris sa place, encore maintenu pour le moment par une sangle de sécurité :

fev-13-48.jpg

Le temps de visser les pieds et clouer une entretoise entre eux :

fev-13-49.jpgfev-13-50.jpg

Et voilà les cintres en place prêts à recevoir les planches du coffrage, vu de l'intérieur de la citerne :

fev-13-51.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et de l'extérieur :

fev-13-52.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'équipe de Claude peut aussi être satisfaite de son travail, le muret a déjà belle allure :

fev-13-53.jpg

Mais la journée tire à sa fin, il est temps pour chacun de rassembler ses affaires et rentrer pour un repos bien mérité. Jamais on n'avait vu autant de monde au Castellas, près de 15 personnes, espérons qu'en Avril prochain nous soyons aussi nombreux et que le temps soit enfin plus clément :

fev-13-54.jpg