Mise au point

Mai 2015

Dans le courant du mois nous recevons un mail de la mairie, il est doux comme un bonbon puisqu'il nous fait part de la satisfaction des bouquetins devant notre action envers le Castellas. Mais il se termine amèrement comme ces friandises des farces et attrapes : certains nous reprochent de couper des arbres séculaires !

Et voilà les amoureux des vieilles pierres, les défenseurs de notre histoire et du patrimoine, devenus de méchants destructeurs de forêt !

On nous confond peut-être avec l'équipe qui se livre à d'immenses coupes claires, à grand renfort de bulldozer, sur les pentes ouest du Mont Bouquet !

Effectivement, nous coupons quelques arbres. Parce que certains ont poussé sur les murailles et en menacent la stabilité, pour dégager la vue de l'ensemble aussi, mais surtout pour permettre aux plus beaux de se développer plus harmonieusement. Je pense à ces quelques érables de Montpellier qui sont envahis par le chêne omniprésent.

Toutefois, la photos ci-dessous le prouve, nous sommes loin d'avoir rasé la végétation du lieu !

Le CastellasQuant aux arbres séculaires, le plus gros que nous ayons coupé ne mesurait que 30 cm de diamètre ce qui lui donne une soixantaine d'années, il faut savoir que le site avait été entièrement déboisé après la guerre de 14, on avait besoin de bois à l'époque et on savait aussi entretenir le patrimoine forestier, c'est ce que nous nous efforçons de faire.

Il fallait que les choses soient dites.

Date de dernière mise à jour : 12/06/2015