Visitons le Site

Lorsque l'on suit la départementale D 147a qui va de Bouquet à Seynes on aperçoit le Castellas sur la droite, il se dresse au début d'une longue crête rocheuse orientée au Nord/Ouest:

Sur la gauche ce promontoire est séparé du sommet de la Seynette, qui culmine à 555 m, par un col par où passe le chemin d'accès que nous allons prendre et qui rejoint ensuite le col du "Bourricot" donnant accès au "Guidon du Bouquet".

La plateforme qui supporte le Castellas affiche une altitude de 464 m, elle est séparée au Nord du reste du promontoire par une faille bien visible sur la vue suivante:

Cette faille ne semble pas naturelle ou, du moins, a-t-elle été élargie et approfondie pour créer un obstacle isolant la plateforme supportant le Castellas; les bâtisseurs ont probablement profité de l'occasion pour y extraire des pierres pour les constructions:

Comme au Château d'Allègre, un hameau était édifié à l'abri du Castellas, il est construit directement au niveau du col et se trouve actuellement dans un état de ruine avancé et envahi par la végétation comme on peut le constater sur cette vue prise de la pente Nord du sommet de la Seynette:

Pour accéder au Castellas il faut traverser le village, pour des raisons évidentes de sécurité il est interdit de s'écarter du sentier et de pénétrer dans les ruines des maisons dont les issues ont d'ailleurs été murées de façon aussi inesthétique qu'efficace à l'aide de parpaings.

Après le village on débouche sur une esplanade surplombée au Nord par une masse rocheuse que l'on contourne vers la droite pour découvrir un étroit passage creusé directement dans la roche:

Un vrai coupe-gorge surmonté de murailles vestiges de systèmes défensifs, n'entrait qui veut dans cette forteresse !:

                         

 

De la plateforme située à l'extrême Sud/Ouest on embrasse une bonne partie du site avec la tour au centre et une tour-salle au premier plan à gauche:

La plateforme est délimitée par des murailles construites à même le sommet de falaises plus modestes sur la face Ouest que celles que nous verrons plus loin sur la face Est:

 

La Tour-salle Ouest a conservé trois de ses faces qui ne sont percées d'aucune ouverture:

La face Nord est totalement effondrée, c'est elle qui, tournée vers l'intérieur de l'enclos castral, devait comporter une porte et peut être une fenêtre dont l'arrachage des encadrements par les paysans pour construire leurs maisons a contribué à la ruine de la muraille, l'intérieur se présente comme un quadrilatère absolument nu et sans décoration:

Au nord de la plateforme les restes d'une autre grande salle émergent d'un amoncellement de pierres dû à l'effondrement d'une partie des murs de celle-ci:

Seuls deux pans restent debout, au sud un mur totalement aveugle conserve son beau parement de pierres parfaitement ajustées avec joints tirés au fer, à l'ouest le parement intérieur a été arraché mais il subsiste dans l'angle à droite la trace d'une niche:

           

Un peu en avant de cette construction se trouve une citerne qui conserve des traces de son revêtement de tuileau à la couleur si caractéristique:

Quelques mètres plus à l'Est nous nous trouvons à l'aplomb de vertigineuses falaises:

Nous rejoignons maintenant le centre de la plateforme où se dresse la tour, élément visible du Castellas depuis la vallée:

Nous longeons tout d'abord des bases de murs construits au ras de la falaise, vestiges probables d'anciennes salles:

Enfin nous voyons la tour qui, magnifiquement restaurée il y a quelques années, se dresse majestueusement:

De manière classique sur ce type de tour, la porte se trouve surélevée par rapport au sol:

Une grande salle d'habitation était accolée à la tour au Sud de celle-ci, il n'en subsiste que le mur sud:

Cette salle était recouverte d'un toit à double pente comme en témoigne les traces d'ancrage dans la façade de la tour:

De ce point élevé la vue s'étend à l'infini vers les Alpes et le mont Ventoux au Sud:

Vers le Castrum d'Allègre au Nord:

Les Cévennes à l'Ouest et le Nord/Ouest:

La garrigue de Bouquet s'étendant au pieds de la falaise Est:

Un superbe panorama que l'on ne se lasse pas d'admirer !